La Poste se veut sélective dans ses envois – Les Sociétés de consommateurs trouvent encore à en redire.

La Poste - envoi ciblé - 2Face à ceux qui refusent la publicité dans les boîtes aux lettres, le géant jaune propose d’adresser en nom propre des envois choisis à tous ceux qui ne veulent pas recevoir du matériel publicitaire dans leur boîte aux lettres.

Les consommateurs pourront décider eux-mêmes de qui ils veulent recevoir de la pub, malgré leur autocollant. Il leur suffit d’aller sur le service en ligne ad hoc, de sélectionner les entreprises souhaitées, et la poste leur enverra les offres correspondantes dans une enveloppe adressée.

Quoi de plus positif et respectueux des vœux des consommateurs ?

On aurait pu penser que les Sociétés de consommateurs applaudiraient cette démarche, évitant le tout-ménage intrusif.

Eh bien non, les Sociétés de consommateurs n’en sont toujours pas satisfaites.

Selon Sarah Stadler, directrice du SKS (fondation pour la protection des consommateurs alémaniques),  ces derniers ne sont pas assez protégés. En effet, pour bénéficier de ce service, les clients doivent s’inscrire en ligne et choisir les entreprises QUI LES INTÉRESSENT.

Ce que Madame Stadler n’aime pas, car, selon elle,  cela équivaut à “donner de précieux renseignements sur leur goût ! Car il est facile de dresser des profils d’utilisateurs grâce au croisement des données…

Après avoir fustigé la Poste contre les tous-ménages, voici que Madame Stadler voudrait éviter que les consommateurs décident eux-mêmes de la publicité qu’ils veulent recevoir.

→ Pouvoir décider, mais sans dire ce qu’ils voudraient recevoir.

Madame Stadler a-t-elle une recette miracle pour savoir ce que les consommateurs voudraient recevoir sans le leur demander ? Oui, car selon elle, la recette est simplement de ne rien leur envoyer.

En fait, elle pense probablement que les (ses) consommateurs sont de pauvres moutons ignares qu’il faut protéger contre eux-mêmes.

Finalement, on peut se poser la question sur les buts de ces sociétés dites de consommateurs. Systématiquement contre tout ce qui vise à mieux comprendre leurs consommateurs pour mieux les servir, elles devraient plutôt s’appeler « Sociétés de NON-consommateurs !

Jean-Claude Leuba, Fondateur d’ECS

 

Marketing de pointe : tendance généralisée vers une meilleure sélection des consommateurs

Les nouvelles tendances en matière de publicité directe vont de plus en plus vers des envois sélectifs. Ceci pour éviter,  justement, de harceler les consommateurs de courriers qui ne les concernent pas. Allant jusqu’à prendre en considération les véritables motivations de choix entre les produits.

Pour en savoir plus sur ces techniques: cliquez ici

Crédit image: © Dudau | Dreamstime.com – <a href=”http://fr.dreamstime.com/photographie-stock-libre-de-droits-mailbox-advertising-image25144867#res998449″>Mailbox Advertising Photo</a>