50% des travailleurs à Genève se sentent épuisés émotionnellement ! … selon le baromètre des conditions de travail de “Travail Suisse”.

as-work-life-balance-ecsLa flexibilisation des horaires de travail serait un créateur de stress et mettrait en péril l’équilibre “travail-vie privée” alors qu’il pourrait être, au contraire, une solution positive. Mais encore une fois sous une même terminologie, peut se cacher différentes utilisations.

Le salaire, les temps de pauses, le manque de formation sont aussi des critères qui reviennent souvent… Mais lesquels comptent réellement? TS ne nous le dit pas!

Plus ennuyeux, 50% des personnes interrogées n’ont aucun moyen de donner leur feedback (aucun entretien) ou un entretien … inutile !

Il est peut-être temps de mettre en place des outils qui permettent de recueillir de manière anonyme et objective les perceptions de vos collaborateurs afin de trouver les moyens de leur redonner du plaisir/de l’engagement au travail et donc de développer le potentiel de votre entreprise.

lire aussi l’article dans 24 heures du 21 Nov.2016